30 CINEMA SAUVENIERE

Culture

LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
LNGPROJECTNAME - 30 CINEMA SAUVENIERE
Projet Construction d’un complexe de cinéma
Lieu Liège, Belgique
Maître d'ouvrage Communauté française de Belgique
Architectes V+


Sous traitants BAS, Bouwtechniek, Daidalos, Greisch
Budget 4.675.000 € (hon. et tva exclu)
Superficie 3800 m²
Conception 2003-2004
Réalisation 2006-2008

Au delà des références au monde du théâtre et du cinéma, les évolutions techniques fulgurantes ainsi que les critères de gestion économique, tendent actuellement vers l’uniformisation des complexes de cinémas contemporains. Face à cela, entre deux cinémas contemporains, le seul territoire d’identité, au-delà de la programmation, est l’accueil et la qualité des espaces publics.

Le projet est un objet trouvé ( quatre salles ) concret comme un âme de falaise, évoquant deux corps démesurés coincés dans une parcelle trop petite pour eux. opportunistes, les fonctions se logent entre les différents espaces résiduels. La circulation contourne, longe, rampe ou traverse, offrant ainsi une succession de scénographies entre la chose et la ville.

Rien, à l’extérieur, ne trahit le mystère des salles.