55 MARCHE AUX POISSONS

Logements

LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
LNGPROJECTNAME - 55 MARCHE AUX POISSONS
Projet Rénovation et extension d'une maison à rue et construction d'un logement unifamilial
Lieu Bruxelles, Belgique
Maître d'ouvrage Privé
Architectes        
V+
Crédits images
V+, 354 photographers
Sous traitants -
Budget 1.000.000 € (HTVA)
Superficie 800 m²
Conception Janvier 2008
Réalisation 2011

La maison de maître se tient parmi les bâtiments résidentiels denses dans la partie habitée du centre-ville de Bruxelles. Le terrain a la forme d’une tête de cheval, comportant la maison de maître existante, un bâtiment industriel dans la cour et un second bâtiment industriel du 18ème siècle, qui aujourd’hui fait office de salle de vente aux enchères.

Het oorspronkelijke plan was het herenhuis Le programme initial prévoyait la rénovation de la maison de maître côté rue et la construction d’une galerie d’art dans la cour. Plus tard, le client accepte l’idée de faire une deuxième maison unifamiliale sur le bâtiment industriel existant. Celle-ci animerait le mur mitoyen par la mise en place d’une façade perforée. Ce projet fait le choix de rénover la maison en respectant la typologie des maisons urbaines à Bruxelles, en maintenant l’appartenance au coeur de la ville dans les espaces côté rue, et l’intimité d’une vie de famille côté cour.

La promenade vers la galerie d’art au rez-de-chaussée emmène le visiteur à travers de larges espaces, avec des baies donnant sur la cour centrale et un petit jardin au fond du terrain.

L’autre maison, implantée sur le bâtiment industriel existant, est conçue pour terminer la rangée de maisons mitoyennes voisines en mettant en place un volume à trois façades. La façade principale du nouveau bâtiment donnant sur le Marché aux Poissons offre une belle vue bruxelloise aux espaces intérieurs.