V+

Image Text

127 Fine Arts Museum Verviers

Le projet architectural de restauration de l’Hôtel de Biolley commence par une démolition ciblée de toutes les constructions et ajouts réalisés à de fins spéculatives aux XXème siècle. Ces démolitions concernent la surélévation de la façade sur la place Sommeleville et le bâtiment industriel en béton dans son prolongement en intérieur d’ilot. Nous comprenons que cette accumulation de constructions constitue aujourd’hui l’apparente opportunité offrant à moindre frais de vastes surfaces répondant aux demandes du nouveau Musée. Si l’opportunité est belle, le manque de lisibilité et la forte densité sont pour nous contradictoires avec le renouveau sensé accompagner la construction d’un équipement public phare. A la manière de nos réflexions sur l’espace public il y a une nécessité d’offrir un retour plus ample au public que la mise sous abris des collections.

Le résultat urbanistique de la démolition est immédiat. La façade sur place retrouve des proportions correctes, l’intérieur d’ilot est transformé une vaste cour publique dont on mesure vite les potentialités spatiales et d’usages. En retour, le choix de la démolition impose au nouveau projet une grande efficacité de surfaces, d’organisation et de budget. Ceci permettant à la fois de compenser le handicap financier de la démolition, de préserver la respiration offerte à l’arrière de l’hôtel Biolley et de dégager une enveloppe budgétaire pour le traitement de l’espace public attenant à l’Hôtel.

La section Beaux Arts était initialement prévue dans le bâtiment existant de la carrosserie, pour les raisons précitées, nous proposons qu’elle soit abritée dans une nouvelle construction placée en fond de parcelle. Ce nouveau bâtiment dessine une cour qui adopte les dimensions de l’espace connu sous le nom d’« El cour Madame » formée initialement par l’Hôtel et les bâtiments industriels qui le prolongeaient en intérieur d’ilot. De cette manière, et en supprimant également les annexes qui lui sont directement accolés, la façade arrière de l’Hôtel est mise en valeur et trouve un répondant dans la nouvelle construction. Architecturalement, cette nouvelle construction ne doit pas être perçue comme une annexe à l’Hôtel mais bien comme une suite, une prolongation dont le plan, le gabarit et la façade entretienne une discussion formelle et typologique avec la construction classée.

L’aile des Beaux-Arts prolonge l’annexe réalisée en 1856 à la manière dont s’y connectaient historiquement les bâtiments liés à l’entreprise des Biolley. La construction neuve et le bâtiment classé ainsi que leurs deux collections thématiques sont reliées à cet endroit par la partie de bâtiment présentant un intérêt moindre dans ses façades sur cour et ses décors intérieurs.

*

L’Hôtel Bioley : accueille le musée de la ville. La collection va mettre en avant l’histoire de la ville, celle de ses gens, de son urbanisation et de sa culture. Excepté l’espace du grand salon, l’édifice sera restauré sans chercher la reconstitution. Les volumes seront traités de manière à révéler l’atmosphère originelle. Le traitement muséographique que nous proposons est constitué d’une suite de mobiliers métalliques simples, sobres et contemporains, posés dans les pièces historiques, parfois au centre, parfois en périphérie.

L’extension contemporaine de l’Hôtel Bioley: accueille la collection Beaux-Arts La collection est exposée essentiellement de manière chronologique, à travers une suite de pièces aux proportions variables. Au rez de chaussée un dispositif de cimaises permet de créer une imtimité par une succession de pièces et préservant une grande perspective. Le salon de musique est déplacée à l’étage dans une salle de 80m² consacrée aux intimistes Verviétois.

2011

Architects

V+

Artist

Pieter Vermeersch

Location

Verviers (BE)

Status

Competition - 1st prize

Partners

Projectiles (sceno) - Daidalos Peutz (peb+ac) - Greisch (st+ts) - Bureau Bouwtechniek

Program

Conversion of a listed building into a fine arts museum

Credits

V+

Surface

3 500 m²

Budget

6 960 000 eur